• Accueil
  • L'espace et le temps
  • Du Néolithique au Chalcolithique dans les Balkans

Bijou en or de la culture Gumelnita, réalisé sur une feuille d'or, avec un décor de points exécuté par la technique du repoussé ; il est significatif d'une orfèvrerie déjà élaborée et révélateur de l'apparition de différences sociales marquées au sein des communautés chalcolithiques de la péninsule balkanique. (prov. Gumelnita, dép. Calarasi).

Les civilisations néolithiques qui ont évolué dans cette partie de l'Europe ont attiré l'attention générale par l'éclat de leur culture matérielle (céramique, statuaire, objets de parure), par leur grande maîtrise technique (architecture, métallurgie) ou par leur organisation sociale.

Elles ont contribué pour une part essentielle au développement culturel de l'ensemble du continent européen. L'amélioration des connaissances de ces civilisations est le fruit des travaux entrepris par de nombreux chercheurs dans un grand nombre de pays, elle contribue également à mieux comprendre la genèse des populations actuelles.

De nombreuses incertitudes subsistent encore cependant qui sont principalement dues à une inégale répartition géographique des recherches, certaines zones ont été plus étudiées que d'autres. L'évolution très rapide des concepts et des méthodes de recherche rend encore plus difficile la réalisation de synthèses générales acceptées par tous en raison même de la disparité des informations disponibles sur toute la zone concernée. L'évolution des méthodes de datation par le radiocarbone, par exemple, a généré des échelles de références chronologiques régionales souvent difficiles à corréler entre elles.
Malgré toutes ces difficultés, cette période est manifestement parmi les plus importantes et en même temps la plus attrayante de toute l'histoire des civilisations humaines du continent européen.