• Accueil
  • Épaves sous-marines
  • Épaves contemporaines
  • L'Alabama, 1864 (Manche)

Localisation approximative de l'épave Alabama dans la Manche.

Description

Le CSS (Confederate States Ship) Alabama est lancé en 1862 par le chantier John Laird & Sons de Birkenhead, proche de Liverpool. Pendant la guerre de Sécession, il envoie par le fond 64 bâtiments de commerce et un navire de guerre avant d’être lui-même coulé au large de Cherbourg par l'USS (United States Ship) Kearsarge. Découverte en 1985 par 58 mètres de fond, l'épave, qui appartient aux États-Unis, est fouillée après 1988 par une équipe supervisée par un comité scientifique franco-américain. Les conditions environnementales (courant, profondeur, visibilité...) pénalisent la fouille et réclament la mise en œuvre de techniques de pointe, sous-marin, robot télécommandé, suceuses alimentées par des batteries, déflecteurs... Après une longue période d'évaluation qui a permis de lever un plan général des vestiges, la fouille se concentre sur l'étude et la remontée d’un canon à pivot Blakely puis sur les logements des officiers situés à l'arrière. Outre le canon, la fouille a permis de ramener au jour un grand nombre d'objets de l'office et d'effets personnels : matériel de couture et de bricolage, balles de revolver, dent de cachalot, pièces de monnaies…

Next slide
Previous slide

Le combat du 19 juin 1864 vu par Lebreton.

© Max Guérout/Association CSS Alabama

L'utilisation de moyens techniques sophistiqués fut nécessaire pour cette fouille.

© Max Guérout/Association CSS Alabama

Canon Blakely à sa sortie de l'eau en 1994.

© Max Guérout/Association CSS Alabama

Responsables d’opération

  • Max Guérout/Gran (1988-1995)
  • Gordon Watts (2000-2002)

En savoir plus