Le petit temple de Baalshamin
Crédit
Musée Albert Kahn