Il est bien connu que les ours des cavernes (Ursus spelaeus) fréquentaient les grottes pour passer les longs mois d’hiver en état de semi-léthargie. Il est donc logique qu’ils aient laissé des empreintes en se déplaçant, notamment dans les parties argileuses de la cavité. Cependant, rares sont les « grottes à ours » ayant conservé autant d’empreintes isolées ou, même, de véritables pistes visibles sur des dizaines de mètres de longueur.

Panoramique associé
Type de notice
Cartel
Coordonnées
ath="9.85" atv="18.00"

Contributeur(s)

Médias