Squelettes de six soldats allemands
Crédit
Michel Signolli. CNRS