Le Roc-aux-Sorciers

6023

Explorer le site : Les abris sculptés de la Préhistoire

/iipsrv/iipsrv.fcgi?DeepZoom=/sites/archeologie/files/styles/archeo_deepzoom_conversion/public/upload/deepzoom/06_roc-aux-sorciers_gauche_0.jpg.tif.dzi
Stratigraphie
A

Le remplissage de l'abri Bourdois est plus étendu chronologiquement que celui de la vace Taillebourg. Il offre deux séquences d'occupations magdaléniennes, l'une au Magdalénien supérieur (13 000 à 10 000ans), qui correspond aux couches RSB4, l'autre au Magdalénien moyen (14 000 à 15 000 ans), les couches RSC, RSD, RSE et RSF.

196,792
Arrière-train de bison
B

L'arrière-train d'un bison a été partiellement dégagée lors des fouilles de Suzanne de Saint-Mathurin dans les années 50. Cette silhouette est facilement reconnaissable à sa ligne dorsale caractéristique du bison. Cet animal est le plus représenté dans l'abri Bourdois surtout dans la première phase d'exécution des sculptures. L'intérêt de ce bison est que le reste du coprs est encore enfoui sous les sédiments sur lesquels un sondage au radar a renvoyé un écho rocheux à2m30 de profondeur. Si cette observation est confirmée par la fouille, cette scultpre de bison ne serait alors qu'une petite partie d'un ensemble pariétal non encore dégagé. Ce constat souligne le fort potentiel archéologique de ce site.

280,844
Anneaux
C

Les anneaux sont des perforations dans la roches, permettant de passer un lien. Leur disposition n’est pas aléatoire, ils se localisent sur des arêtes verticales de la paroi, parfois sur des arêtes horizontales, et sont associés en série de haut en bas de la frise, de la voûte jusqu’au socle rocheux. Les anneaux ont pu jouer un rôle dans l’installation de structures de fermeture permettant de protéger de clore différentes aires d’habitation. Au-delà de cet aspect fonctionnel, les anneaux participent à l’organisation des figures en séparant différents registres thématiques. Ils affectent fréquemment des éléments de sculptures figuratives, notamment les bons au Roc-aux-Sorciers ou les chevaux à Cap Blanc.

826,544
Panneau aval
D

Dans les années 50, les fouilles de Suzanne de Saint-Mathurin ont permis le dégagement d’une partie de la frise sculptée de l’abri Bourdois sur 18 mètres. En aval, à l’extrémité ouest de l’abri, les fouilles ont mis en évidence un bison, partiellement dégagé, dont l’arrière-train est visible tandis que le reste du corps est enfoui sous les sédiments. La paroi se prolongeant de façon continue sur une dizaine de mètres, on peut raisonnablement supposer que la frise sculptée se poursuit elle aussi. Des anneaux, bien conservés sont présents sur ce panneau.

972,264