Egibi

L’archive de la famille Egibi (plus de 1700 tablettes connues à ce jour) est la plus importante de l’époque néo-babylonienne. Elle couvre le VIe siècle et le début du Ve siècle, et se caractérise par ses nombreux documents administratifs, ou relatifs à des activités financières qui connaissent un accroissement substantiel lorsque Nabû-ahhē-iddin (chef de la famille de la deuxième génération) se lie avec la Couronne. L’archive rend compte de la vie d’une grande famille de notables babyloniens sur cinq générations ; il est d’ailleurs à noter que les cinq chefs de familles qui se succèdent sont de la même lignée